Hambourg accueille l’AG d’une Lufthansa traumatisée

Carsten Spohr, PDG de Lufthansa Photo: Keystone/Michael Sohn

Carsten Spohr, PDG de Lufthansa Photo: Keystone/Michael Sohn

Un mois après le crash d’un avion de sa filiale Germawings, la compagnie aérienne Lufthansa tenait son assemblée générale annuelle à Hambourg. Wolfgang Mayrhuber, président du conseil de surveillance du groupe, a ouvert la séance en déclarant que «Toute la famille Lufthansa est en deuil» avant qu’une minute de silence en souvenir des victimes ne soit observée. Carsten Spohr, PDG de la Lufthansa, a ensuite présenté les résultats 2014 du groupe. Les deux mille actionnaires présents, certainement sensibles à la tragédie, n’en restaient pas moins inquiets de la baisse des profits et de la récurrence des grèves des pilotes. Il faut dire que l’opinion publique a largement dédouanée la « Luft » depuis qu’il est avéré que le co-pilote avait caché son lourd passé médical. Alors, la suppression du dividende, le résultat net divisé par 6 et la qualité des plateaux repas ont repris le dessus dans le fil des débats.

Avant, pendant et après l’assemblée, un livre de condoléance était disponible et 150 bougies rappelaient le souvenir des victimes. Du côté de l’enquête, le BEA (Bureau Enquête Analyse de l’Aviation Civile Française) et la BFU, Bundesstelle für Flugunfalluntersuchung, homologue allemand du BEA, envisage un vol de reconstitution pour s’assurer du déroulement exact des 45 minutes du vol 4U9525.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *