A deux mois des élections du Landtag

Qui sera le (la?) prochaine maire de Hambourg ?

Qui sera le (la?) prochaine maire de Hambourg ?

Dans deux mois jour pour jour, les Hambourgeois seront appelés aux urnes pour renouveler leur Landtag. En effet, le dimanche 15 février, les citoyens allemands résident à Hambourg vous procéder au renouvellement de leur Sénat. Cette représentation regroupe 121 élus qui seront renouvelés en totalité lors d’un scrutin de liste qui permet le panachage. C’est un vrai régal pour les scrutateurs qui procèdent au dépouillement des urnes. Une complexité exacerbé par les 5 votes dont dispose chaque électeur: il peut les utiliser pour voter pour une liste entière (cas le plus simple), pour un panachage entre liste ou encore pour un ou plusieurs candidats. Rien ne l’empêche de donner deux voix à titre nominatif au marie sortant (mais pas à la liste SPD de celui-ci), une voix à son voisin de palier candidat sur la liste du parti jaune (FDP), une voix à la liste entière du parti noir (CDU) et ces deux dernières voix dans un panachage entre les listes rouge (die Linke) et verte (association des Verts et de Alliance 90). Ca, c’est de la proportionnelle pour assurer la meilleur représentative de tous !

Actuellement, le SPD avec 62 sièges dispose de la majorité absolue (à deux sièges près). La CDU dispose de 28 sièges (23%). Le groupe des Verts et Alliance 90 dispose de 14 sièges, le FDP (libéral) de 9 sièges et « die Linke » de 8 sièges. A noter que les listes qui ne recueilleront pas plus de 5% des suffrages exprimés ne sont pas représentés. Si la réélection du maire Olaf Scholz ne fait pas de doute pour la presse locale, c’est surtout la taille de son succès qui suscite débats et interrogations: sa liste aura-t-elle à elle seule la majorité absolue ou bien devra-t-elle faire alliance ? Autre question: comment le FDP

"Notre homme pour Hambourg": slogan du FDP pour promouvoir sa tête de liste féminine.

« Notre homme pour Hambourg »: slogan du FDP pour promouvoir sa tête de liste féminine.

résistera à la montée de Alternativ für Deutschland? Un point sur lequel le FDP a sélectionné un homme de combat: sa chef de groupe au parlement Katja Suding. Comme quoi humour et politique ne sont pas incompatibles (voir illustration).

A relire: Rentrée politique à Hambourg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *