Hambourg : 25h, un boutique-hôtel très design

credit: blog cotemaison

credit: blog cotemaison

Bienvenue au 25h hôtel! Imaginé par les architectes de BÖGE LINDNER K2 ARCHITEKTEN et les designers de STEPHEN WILLIAMS ASSOCIATES, l’hôtel 25h fait partie de ces hôtels design et trendy mais à prix abordables. Des chambres, un lobby et un restaurant haut en couleurs, des classiques du design (chaises, canapés, tables, lampes, bibliothèque…) disséminées un peu partout dans l’hôtel, une salle de sport et un sauna, tout est réuni pour une séjour parfait à moins de … Lire la suite sur cotemaison.fr

Citadines ouvre un appart’hotel à Hambourg

csm_CitadinesMichelHambourg_8500ddf179Après Berlin, Munich et Francfort, Citadines s’installe dans la ville d’Hambourg. The Ascott Limited a en effet annoncé l’ouverture de son quatrième Apart’hotel Citadines sur le marché allemand, le Citadines Michel Hambourg. Situé dans le quartier d’affaires de la ville, proche du port et des berges de l’Elbe, le Citadines Michel Hambourg dispose de 127 appartements allant du studio au trois-pièces.

« Nous avons maintenant des résidences dans quatre villes stratégiques d’Allemagne, avec un total de plus de 550 appartements. Nous nous réjouissons d’accueillir nos clients allemands et internationaux à Hambourg, 3ème ville d’Allemagne la plus visitée. C’est une …Lire la suite sur www.hospitality-on.com

Agritel : met le cap sur l’Allemagne via Hambourg

Champ de colza (Reuters)

Champ de colza (Reuters)

Agritel met le cap sur l’Allemagne ! « L’Allemagne a le plus fort potentiel de développement en Europe dans la filière des grains » a déclaré Michel Portier, directeur général d’Agritel, « nous lançons alors notre nouvelle offre à l’occasion de la Bourse de Commerce Européenne des grains d’Hambourg ». Après le succès de son développement en Ukraine et en Espagne, Agritel poursuit son développement pour devenir l’expert européen leader des marchés des matières premières d’ici cinq ans… Lire la suite sur le site de la source

Le Gymnasium reste sur 8 ans

Le Gymnasium restera sur huit ans et l’Abitur continuera de se passer à 18 ans. C’est ce qui ressort de l’échec de l’initiative „G9-HH-Jetzt“. Jusqu’en 2008, le bac se passait à Hambourg après 9 ans de scolarité en Gymnasium, un équivalent intégré du collège-lycée. Depuis, seulement huit années suffisent et le Gymnasium a ainsi vu disparaitre sa dernière année (die 13. Klasse, la treizième classe). Le surnom donné ce nouveau bac est évocateur : Continuer la lecture

Hambourg, ville sans voitures?

ALLHambourg n’est rien de moins que la deuxième ville d’Allemagne. Elle compte 1,8 millions d’habitants, soit presque le double de Bruxelles. Figurez-vous que d’ici quinze ou vingt ans, la ville ambitionne de devenir une ville sans voitures. Pas parce qu’elle interdira la voiture, mais parce qu’elle l’aura rendue inutile. Explications sur le site de la RTBF

Heurts entre kurdes et salafistes à Hambourg

Crédit: AP/A4211/_Markus Scholz

Crédit: AP/A4211/_Markus Scholz

Des violences ont opposé, dans la nuit de mardi 7 à mercredi 8 octobre, des membres des communautés kurde et yézidi à des militants salafistes, faisant au moins 23 blessés, à Hambourg, Celle et Stuttgart. A Hambourg, les affrontements ont commencé … En savoir plus sur le site du Monde ou sur le site de Ouest-France

Le premier ministre chinois en visite à Hambourg

La prochaine visite du Premier ministre chinois Li Keqiang en Allemagne apportera un nouvel élan et des occasions d’affaires à la coopération sino-européenne, a déclaré lundi Hans-Joerg Schmidt-Trenz, président directeur général de la Chambre de commerce de Hambourg. Lors de sa visite, M. Li prendra part à la sixième rencontre du sommet biennal de Hambourg prévu pour les 10 et 11 octobre pour exposer la vision chinoise des relations entre la Chine et l’Europe ainsi que la direction de leur développement. En savoir plus sur le site chinois french.cri.cn

L’auto-train en sursis

véhicule prêt au départ

Le service AutoZug est en sursis.

La compagnie ferroviaire allemandeDeutsche Bahn (DB) va progressivement retirer son offre d’auto-train d’ici la fin 2017. Selon elle, la DB serait l’un derniers prestataires. Ce service représente moins de 1% du traffic longue distance et présente de plus l’inconvénient d’être fortement saisonnier.

L’offre actuelle s’appelle AutoZug et la compagnie voudrait la remplacer par une offre Auto+Zug. Ou comment garder l’image d’une marque pour un service qui n’aura plus rien à voir. Avec Auto+Zug, les voyageurs circulent en train (IC ou ICE de jour; voiture-lit la nuit) et les voitures … en camion. Continuer la lecture