Devenus payants, les P+R sont moins fréquentés

0Depuis cet été, certains parkings relais P+R sont payants. Conséquence directe: le nombre d’utilisateurs a baissé de manière significative et, selon la presse, il y a désormais plus de stationnement dans les rues avoisinantes. Depuis le 1er Août, les « navetteurs » des dix P+R parkings (Bergedorf Harburg, Meiendorfer façon Nettelnburg, Neugraben, Neuwiedenthal, Rahlstedt, Steinfurther Avenue, Veddel, village folklorique) doivent payer deux euro par jour ou bien un billet mensuel de 20 euros.
D’après Heino Vahldieck, le directeur général de la société d’exploitation, cité par le Hamburger Abendblatt, « les installations concernées sont devenues sensiblement vide immédiatement après l’introduction des nouvelles règles ». Selon Frank Horch, sénateur de la ville en charge des transports, il y a deux raisons principales pour rendre payant ces parkings. D’une part, il s’agit de réduite le nombre de Fremdparker, autrement dit les automobilistes qui s’y garent sans pour autant utiliser le réseau de transport en commun en suivant. D’autre part, il faut inciter les navetteurs de banlieue à se garer en dehors de la ville hanséatique.
Au cours des trois prochaines années, tous les sites P + R de la ville hanséatique seront concernés, au fur et à mesure de leur rénovation (éclairage, vidéo surveillance, …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.