Première édition du salon WindEnergy

Du 23 au 26 septembre 2014, le salon WindEnergy Hamburg ouvre ses portes pour la première fois. L’organisateur, Hamburg Messe und Congress, attend la visite de 40 000 professionnels au salon international de l’énergie éolienne. Plus de 1 000 exposants originaires de plus de 30 pays présentent des solutions et innovations issues de l’ensemble de la chaîne de création de valeur, à usage tant terrestre que maritime.

Le salon WindEnergy Hamburg 2014 se fait la vitrine de toutes les entreprises actives sur le plan international, des spécialistes mondialement connus aux petites et moyennes entreprises de tous les secteurs de la chaîne de création de valeur. Plus de 15 pavillons nationaux – du Danemark à la Chine en passant par les États-Unis – reflètent les marchés nationaux actuels et émergents de la branche de l’énergie éolienne. L’accent est mis sur le domaine maritime, représenté par près de 40 pour cent des exposants inscrits à l’heure actuelle.

C’est en particulier le tournant énergétique en Allemagne, pays leader en matière de technologies, et le rôle important de l’énergie éolienne dans leur mise en oeuvre qui représentent une thématique essentielle, y compris pour les représentants internationaux de la branche, lors de cette première du salon WindEnergy Hamburg. Car « de nombreux pays tournent le regard vers l’Allemagne et observent comment cette industrie de pointe fait face au tournant énergétique ainsi qu’à la sortie du nucléaire », remarque Leopold Greipl, directeur de la société AG Windindustrie VDMA.

Bernd Aufderheide, président du comité de direction de Hamburg Messe und Congress, souligne la force innovatrice comme thématique centrale : « La branche montrera nettement, lors du salon WindEnergy Hamburg, comment elle contribue à des approches innovantes de solutions pour un approvisionnement énergétique durable ».

Parmi les professionnels du secteur, Hambourg représente la métropole européenne de l’énergie éolienne et constitue le cadre idéal pour une rencontre entre professionnels internationaux de la branche et comme lieu de rendez-vous de l’industrie énergétique. Pour de nombreux acteurs internationaux du secteur, le salon WindEnergy Hamburg se joue à domicile : en effet, des entreprises leaders telles que DONG Energy, Nordex, Senvion ou Siemens ont établi leur siège dans cette ville hanséatique du nord de l’Allemagne. Dans la région métropolitaine de Hambourg, environ 25 000 personnes et 1 500 entreprises travaillent dans l’industrie des énergies renouvelables, en grande partie dans la branche de l’énergie éolienne.

Pour plus d’informations : http://www.windenergyhamburg.com

Socle commun de vocabulaire pour les écoliers hambourgeois.

imagesLe sénateur en charge de l’enseignement a mis fin au chaos qui régnait au sujet du vocabulaire que devaient maitriser les écoliers hambourgeois à l’issue de l’école primaire. A partir de l’année scolaire 2015/2016, ce sont 785 mots que devront connaitre les élèves avant de s’orienter vers une Realschule ou vers un Gymnasium. Avec la Bavière, Hambourg est le deuxième état allemand à mettre en place ce socle minimum. Des spécificités régionales sont introduites par rapport à la liste de Münich : Ebbe (la marée basse), Hafen (le port),  Möwe (la mouette) ou bien encore Sonnabend (samedi). Cette réforme sera introduite auprès des professeurs après les vacances scolaires de cet été. Cette liste clarifie aussi les mots à ne pas apprendre… Elle ne contient ni jurons, ni certaines spécificités locales partagées au hasard de quelques classes comme Fert (au lieu de Pferd, le cheval). Expurgé également Diskette (disquette informatique) !

Retrouvez la liste des 785 mots sur le Mopo : http://mopo.de

JO 2024: Les 13 questions adressées à la ville de Hambourg

Fin mai, le Comité Olympique Allemand (DOSB) a, en conséquence, adressé à Berlin et Hambourg un document composé de 13 questions afin de mieux comprendre et cerner les motivations des deux villes. Les réponses doivent être communiquées au DOSB avant le 31 août prochain. Cela permettra dès lors à l’institution allemande de se positionner sur la scène internationale avant la fin de l’année … Lire la suite sur sportetsociete.org/

Hambourg en paddle gonflable

Copie d'écran du site journalsup.com

Copie d’écran du site journalsup.com

Le paddle est toujours à la mode. Pour déjouer les inconvénients du à la taille des planches, des modèles gonflables apparaissent sur le marché. Les fabricants y vont chacun de leur vidéos pour promouvoir leurs produits. L’un d’entre eux a choisi Hambourg comme cadre de son film. Une vidéo qui fait découvrir les canaux, l’Elbe et les deux Alster. A visionner sur ce blog des fans de puddle http://www.supjournal.com

Le HSV hand-ball privé de licence

Si le HSV Football a sauvé sa saison récemment, il n’est en pas de même pour le HSV handball. La commission des licences a confirmé aujourd’hui le jugement en premier instance à l’encontre du HSV Hamburg, c’est à dire le retrait de la licence Bundesliga pour la saison 2014/15, une licence indispensable pour prendre part au championnat allemand. Dans un communiqué, la ligue explique … Lire la suite sur handnews.fr

Pourquoi le hamburger s’appelle-t-il ainsi ?

burger_0_0Symbole de l’Amérique, le hamburger vient pourtant… d’Allemagne. Ce sont les immigrés d’outre-Rhin qui l’ont importé au XIXe siècle. A l’origine, c’est un plat de Hambourg composé d’un steak – sans pain à l’époque – servi avec des oignons et une sauce. Il porte ce nom car …

Lire la suite sur www.directmatin.fr

Plein de photos de hamburger sur www.meltyfood.fr

Lancement d’un centre culturel algero-allemand

Un centre culturel algero-allemand a été lancé, samedi, à Hambourg, a indiqué, lundi, le ministère des Affaires Etrangères algérien dans un communiqué. L’idée du Centre culturel émane d’un groupe d’Algériens établis à Hambourg qui aspire à en faire « un espace de rencontre entre membres de la communauté nationale, de promotion de diversité culturelle algérienne et des liens » avec les autorités, la population locale et les 17 autres communautés étrangères résidant dans la deuxième plus grande ville allemande. Parmi les activités de ce Centre, figure …

Lire la suite sur www.letempsdz.com

Des Légos pour diviser une pièce

Lego-HamburgUne pièce à séparer en deux à la maison ou au bureau ? Pas de problème pour les salariés de NPIRE, un studio de design hambourgeois ! Avec 80 boites de briques Lego (55 000 pièces), ils ont bâtis un mur de 3 mètre de large et 2,8 mètre de haut pour bien séparer leur kitchenette du reste de leurs locaux. Idéal pour une solution multicolore. La structure des briques danoises est doublée par une étagère elle aussi scandinave (marque aux couleurs jaune et bleue origine de la Suède). On trouve à certains endroits du mur les couleurs allemandes, un laveur de vitre suspendu par un pied au-dessus du vide … La construction a duré presqu’un an; il faut dire que cela ne faisait pas des Top-10 objectifs de la société.

Retrouvez ici les étapes de la construction