Ikéa ouvre un magasin à Altona pour reconquérir les centre villes

ikea1Ikéa vient de franchir une étape clé dans son projet de se rapprocher des centres villes. Cette étape clé, c’est l’ouverture du Ikéa d’Altona, en centre ville d’Hambourg. Certes, ce n’est pas avec vue sur l’Alster, mais si l’on se réfère aux deux autres magasins du géant suédois, c’est nettement plus proche du centre urbain. Cette implantation avait été la cible d’une initiative populaire en 2009 visant à la stopper tout net. Raté pour les riverains. A l’époque, un autre projet hambourgeois commençait lui aussi à connaitre de sérieuses difficultés: l’Elbphilarmonie. Le pied de nez d’Ikéa à la salle de concert est évident (voir notre illustration : Wir sind Erster – Nous sommes les premiers). Les réticences des riverains d’Altona auront été plus faciles à surmonter que les dissensions entre constructeur et architecte de l’Elbphilarmonie…
ikea3La nouveauté n’est pas dans les articles proposés en rayon: rien que du classique. C’est plutôt dans l’architecture intérieure et surtout les options de livraison que la marque d’ameublement a innové. C’est à peine croyable mais il y a des parois vitrées dans l’espace libre-service des meubles. Cet espace se trouve au … 3ème niveau alors que c’est au rez-de-chaussée dans tous les autres Ikéa. Il y a certes des parkings (aux 4ème et 5ème niveau), mais  ils sont limités au strict minimum. La vue depuis le dernier étage vaut d’ailleurs le coup d’œil. L’entrée des piétons se fait par la Grosse Bergstrasse. Une fois les achats terminés, il faut bien les ramener chez soi. Le Lastentaxi et le Fahradanhänger font parti des initiatives d’Ikéa pour s’intégrer au mieux dans ce quartier piétonnier. Le principe du Lastentaxi est tout simple : arrivé à pied, le client revient en passager d’une camionnette chargée avec sa nouvelle cuisine ou son nouveau salon. Plus originale pour les urbains automobilistes: la remorque à accrocher au vélo (Fahradanhänger). Arrivés à vélo sur la Grosse Bergstrasse, le client-cycliste repart avec ses emplettes chargées dans une remorque prêtée gratuitement. Libre à lui de trouver un voisin pour la ramener ensuite au coeur d’Altona…  Des services de livraison dans la même journée que les achats  sont aussi proposés : en camionnette ou… par porteur à vélo. Autre option : le bus ou le S-Bahn pour rentrer chez soi. Jeudi soir, à l’issue d’une journée ouverte aux seuls riverains, les sacs bleus et les cartons commençaient à fleurir dans les allées des transports en commun. La révolution d’Ikéa en centre-ville se situera plus à l’extérieur que dans le magasin lui-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *