Altona: hommage aux 13 STO morts en 1943

Les Stolpersteine et les fanions vendéensClaude Minguenau sèche discrètement quelques larmes en regardant le Stolperstein  qui vient d’être dévoilé avec douze autres pavés recouverts de laiton, ainsi qu’une plaque commémorative, 1 Jessenstraße à Altona. Les Stolpersteine rappellent le nom de victimes nazies et sont insérés entre les pavés des trottoirs. Celui qui  émeut Claude porte le nom de son père, Pierre Trillaud, mort avec douze autres Vendéens du service de travail obligatoire (STO).  Continuer la lecture