En route avec France Mobil pour promouvoir le français

« Le français a une place très importante dans notre lycée » : Le message de Mr Schulze, proviseur du Lycée Othmarschen, est clair ! Et il ne pouvait pas y avoir d’autres lieux à accueillir le lancement de France Mobil pour cette année scolaire 2012-2013.

France Mobil : 10 ans déjà !

En juin 2012, l’aventure France Mobil a soufflé ses 10 bougies à Berlin sur la Pariser Platz, entre la porte de Brandebourg et l’Ambassade de France. Ce programme est placé sous l’égide Mme Annegret Kramp-Karrenbauer, plénipotentiaire de la République Fédérale d’Allemagne chargé des relations culturelles dans le cadre du Traité sur la coopération franco-allemande. Lauréat en 2004 du Prix De Gaulle – Adenauer, il a concerné en 10 ans plus de 800 000 élèves dans  10 000 établissements scolaires répartis dans toute l’Allemagne. Coordonné par la Fondation Robert Bosch et l’Institut français, il reçoit le soutien de l’OFAJ, d’Arte, des éditions scolaires Klett ainsi que de TV5 Monde et de Renault.
« Il s’agit de casser l’image élitiste et compliqué du français », explique Magali Censier, attachée de coopération pour le français à l’Institut français. Etrange : les mêmes termes élitiste et compliqué sont souvent utilisés pour qualifier l’allemand dans le système scolaire français. C’est sans doute pour cette raison que France Mobil a son équivalent de l’autre côté du Rhin, avec Deutsch Mobil. Les partenaires sont les mêmes, à l’exception du constructeur automobile : Renault en Allemagne, Mercedes en France. A chacun de promouvoir sa culture, pas seulement linguistique !

Un an pour convaincre 8 000 élèves…

C’est donc à bord de 12 Renault Kangoo que les lectrices sélectionnées pour cette année scolaire prennent les routes allemandes à la rencontre des écoliers. Une voiture est basée à Brême pour sillonner les routes de Basse-Saxe et de la ville-état de Brême avec Marion Prévost comme lectrice.
Pour les trois états de Hambourg, du Schleswig-Holstein et du « Meck-Pom » (abréviation orale du Mecklenburg-Vorpommern), Nina Le Béon a reçu les clés des mains de Martin Eckeberg, représentant la ville de Hambourg, en présence de Mme Sylvie Massière, Consule Générale de France à Hambourg. Nina Le Béon ira à la rencontre des établissements : Grundschule, Realschule, Gymnasium… Il s’agit de présenter le français de manière ludique à des élèves de 6 à 18 ans. Chaque année, sur ces trois états, ce sont 7 à 8000 élèves qui sont sensibilisés à choisir le français comme langue étrangère ou..  à ne pas l’abandonner. L’approche est ludique avec des chansons, sketch, jeux, etc…  « En janvier dernier, nous avons fait venir France Mobil pour une animation en fünfte Klasse [NDLR : élève de 10 ans, 1ère année de lycée allemand].  Cela a aussi été l’occasion de promouvoir le français dans les vierte Klasse de la Grundschule voisine [NDLR : élève de 9 ans, dernière année d’élémentaire allemande] », nous précise Bettina Cadir, professeur référant pour l’enseignement du français au Lycée Othmarschen.
Pour recevoir la visite de France Mobil dans leur classe, les professeurs de français peuvent télécharger le formulaire depuis le site de l’institut français.  A bon entendeur, salut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.