Marseille et Toulouse en vol direct par Air France

Dimanche 25 mars, Air France a inauguré sa nouvelle desserte de Hambourg au départ de sa base-province de Marseille. Retour en image sur cette ouverture

Depuis l’ouverture en octobre 2011 de la base-province de Marseille, la ville de Düsseldorf fait partie de la quinzaine de destinations proposées. Le concept de base-province consiste à localiser des appareils sur des aéroports de province. Les équipages (cabine et cockpit) sont également affectés à cette base, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas à « monter à Paris » pour prendre leur travail. Cela permet à la compagnie Air France de réaliser des gains de productivité tout en proposant de nouvelles destinations aux passagers et en offrant de meilleures conditions de travail à son personnel. Suite au succès de la base de Marseille, celles de Nice et de Toulouse sont en cours d’ouverture. Quant à la base de Marseille, elle s’étoffe avec l’introduction du vol direct avec la ville hanséatique.

Des passagers attentifs au prix et au vol direct

Plusieurs passagers ont été surpris d’apprendre que le vol d’aujourd’hui était celui de l’ouverture de la ligne. Le temps des pionniers vers Dakar et la Cordillère des Andes ou vers l’Extrême-Orient est bien loin…

Que ce soit à la descente de l’avion ou en salle d’embarquement, le prix du billet et le vol sans correspondance sont les deux critères de choix majeurs cités par les passagers, allemands comme français. Le café ou les journaux offerts ne sont pas mentionnés : soit ils sont tellement incontournables que l’on oublie de les citer, soit ce ne sont pas des arguments de vente. Plus surprenant, les motivations de Gundrun pour rejoindre Marseille et non Nice : « Je vais voir ma belle-sœur sur la côte d’Azur. L’aéroport de Marseille est facile pour louer une voiture. A Nice, c’est plus dur ». Par rapport à d’autres compagnies, la possibilité de confier des enfants non accompagnés et la gratuité d’un bagage en soute sont également soulignées.

Une nouvelle destination-province pour Air France

Comme pour chaque ouverture de ligne, l’aéroport d’Hambourg a mis les petits plats dans les grands : gâteau offert à l’équipage, brochure pour les passagers, … L’équipage commercial a été surpris par la chaleur de l’accueil. « Le baptême sous les jets d’eaux des pompiers est un classique des ouvertures de lignes. Mais aujourd’hui nous sommes très touchées par les bouquets de fleurs et la politesse des passagers allemands », dixit une hôtesse du vol AF4326.

“Cette journée du 25 mars est particulière à double titre pour le groupe Air France – KLM à Hambourg”, nous confiait Pascal Girardot, le chef d’escale, peu avant le vol inaugural. En effet, sur la liaison Amsterdam – Hambourg, les Fokker 70 et les Embraer Jet, limités à 100 places, ont été remplacés par des Boeing 737-800 de plus grande capacité.

Les projets d’Air France

Le 2 avril, la liaison directe vers Toulouse sera ouverte par Air France. Jusqu’en octobre 2010, cette route était proposée par la low-cost Germanwings, avant que celle-ci ne ferme son escale d’Hambourg. Comme Marseille, Toulouse sera desservie en Airbus A319… Des avions nés à Hambourg comme nous le rappellent régulièrement des affiches dans les terminaux de Fuhlsbüttel.

En 2013, la surprise pourrait venir d’un partage de code entre Air France et Air Berlin; ce serait un projet des deux compagnies aériennes pour renforcer l’alliance Sky Team. Cela permettrait de pendre un vol aller avec une compagnie et un vol retour avec l’autre. D’ici là, Air France et KLM desserviront quatre destinations depuis Hambourg: les deux hubs de Paris-Charles de Gaulle et  Amsterdam-Schipol, la cité phocéenne et la ville rose.

Gageons que les Airbus A319 à destination des villes du Sud laisseront le soleil actuellement installé dans le ciel d’Hambourg.

info-hambourg, mars 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *